Press

“Enfin, le baryton-basse Yannis François ne fait qu’une bouchée du rôle de Lucifer, qu’il incarne avec autant d’aplomb scénique que vocal, avec un registre grave mis particulièrement en valeur dans son menaçant dernier air.”

Lucifer in Scarlatti’s Il Primo Omicidio conducted by Philippe Jaroussky

Emmanuel Andrieu, www.opera-online.com

“Nick Shadow (Yannis François) plays as if he were a born sneak and he masterfully controls the scene in each of his performances […]”

Nick Shadow in Stravinsky’s The Rake’s progress conducted by Barbara Hannigan at La Monnaie, Brussels.

Lucrèce Maeckelbergh, www.klassiek-centraal.be

“Unanimous hats off to everyone from Aphrodite Patoulidou’s dazzling Anne Trulove, Yannis François’ disturbing Nick Shadow (remarkable notwithstanding his cold)[…]”

Nick Shadow in Stravinsky’s The Rake’s progress conducted by Barbara Hannigan at La Monnaie, Brussels.

Nicolas Blanmont, La Libre Belgique

“Le reste de la distribution est à la hauteur de l’ensemble et plusieurs pépites se révèlent : la sérénité et la prestance de Sebastian Monti en Apollon ainsi que la fougue de Yannis François en chef des matelots, qui enchaînent pas de danse et chant avec la même ardeur et la même aptitude (ancien membre de la compagnie de Maurice Béjart tout de même !), nous donnent envie de suivre plus précisément la carrière de ces deux derniers artistes.”

Alcione by Marin Marais at Opéra Comique de Paris conducted by Jordi Savall

Charlotte Saulneron, www.resmusica.com

“Les autres rôles mineurs sont très bien défendus, en particulier le chef des matelots du baryton-basse Yannis François, voix bien posée et bien projetée.“

Alcione by Marin Marais at Opéra Comique de Paris conducted by Jordi Savall

Jean-François Lattarico, www.classiquenews.com

“…et enfin le grand gaillard noir guadeloupéen Yannis François, danseur sans faille et baryton virtuose qui vocalise à merveille l’opéra baroque“

Mère Téresa et les enfants du monde/Béjart

Renée Sirvin, Le Figaro

“On est sous le charme d’un air baroque vocalisé avec une virtuosité stupéfiante par un magnifique baryton noir, Yannis François, danseur originaire de la Guadeloupe”

Mère Téresa et les enfants du monde/Béjart

“Yannis François entered accompanied by a spotlight and ballet barre. He began warming up for what we believed would be a dance solo […] the audience quickly realized that François was actually singing… and what a voice! Needless to say, he was given thunderous applause as he took his final bow“

La Voix Humaine et la Danse/Béjart – Aria: Why do the Nations/Händel

Back to top

Lorem ipsum dolor sit amet Lorem Ipsum.
lorem quis bibendum aucto Lorem ipsum dolor
um aucto Lorem ipsum

Instagram

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

Follow us